Monsaintroch.com Publié le 14 mars 2017 par | Mis à jour à 11:31

Projet de loi 122 : les conseils de quartier rencontrent leur députée

amaltais_kmark_michelhallesjb

Photo : courtoisie. De gauche à droite : Kevin Mark du conseil de quartier de Saint-Roch, la députée de Taschereau Agnès Maltais, Michel Hallé du conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste.

PRIMEUR | Selon des informations transmises à Monsaintroch, des représentants des conseils de quartier ont rencontré lundi la députée de Taschereau Agnès Maltais au sujet du projet de loi 122 et de son article 39 sur l’abolition des référendums municipaux.

Des administrateurs du conseil de quartier de Saint-Roch et de ceux de Saint-Jean-Baptiste et Cap-Rouge, au nom des 25 conseils de quartier opposés à l’abolition des référendums municipaux, ont participé à cette rencontre avec la députée péquiste. Des participants à cette rencontre ont rapporté que la députée de Taschereau s’est dite contre l’abolition du processus exigeant la tenue de référendums sur les projets lorsqu’un nombre prescrit de signatures est atteint. Sa position serait partagée par l’ensemble du caucus du Parti Québécois.

Agnès Maltais se montrerait toutefois favorable à une bonification des processus de consultation des municipalités, un point de vue que partage le conseil de quartier de Saint-Roch. Ce dernier a exprimé lors de ses assemblées sa préoccupation de ne voir l’abolition des référendums assortie d’aucune proposition de meilleurs mécanismes. Questionnée en février dernier alors que le maire Régis Labeaume venait de qualifier les référendums d’« antidémocratiques », la députée péquiste  s’était dite « ambivalente » et avait souligné un besoin de rassurer la population.

D’autres conseils de quartier du territoire de la Ville de Québec mèneraient eux aussi des démarches auprès de leurs députés provinciaux. Lors de l’assemblée de février du conseil de quartier de Saint-Roch, des administrateurs avaient invité les citoyens et groupes préoccupés par l’abolition des référendums municipaux à s’adresser à leurs élus.

À lire aussi : Les conseils de quartier veulent garder le processus d’approbation référendaire (Monmontcalm.com).

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0
Publié dans Politique
Mots-clés :

Écrire un commentaire


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.