Anne-Christine Guy Publié le 12 janvier 2017 par | Mis à jour à 16:28

18e Mois Multi : Le réenchantement par la collectivité

image principale-5rnp_mmca_seoul_2015_credits patrick tresset

Crédit photo : Patrick Tresset

C’est un Mois Multi fort réjouissant que nous promettent la commissaire Ariane Plante et l’équipe de Productions Recto-Verso. Cette deuxième année d’un triptyque thématique sur le réenchantement du monde propose une série d’oeuvres questionnant la collectivité et la notion de la trace.

Avant les fêtes, le festival avait dévoilé six expositions en plus de trois spectacles, et c’est hier que le voile sur la programmation complète était levé. Plus d’une trentaine de manifestations artistiques et treize partenaires artistiques offrent beaucoup à découvrir.

Cabarets et Spectacles

Jacques Julien_credits david n bernatchez
Au programme de ce 18e Mois Multi : 11 spectacles et performances tous plus intrigants les uns que les autres. Annoncé en novembre dernier, Impak de Herman Kolgen est un évènement phare du festival qui ne devrait laisser personne de glace. Le Cabaret domestique regroupe les artistes Catherine Bélanger, John Blouin & Bernard Falaise ainsi que David N. Bernarchez. Cette soirée sous la thématique du quotidien et de l’intime mettra à l’honneur des oeuvres vidéo, dont le film Jacques et Julien pour lequel David N. Bernachez jouera le rôle de bonimenteur et narrera l’histoire de Réal Latreille. Aussi, pour les passionnés d’art multi à petit budget, le spectacle Le voleur de miroir présenté à la Salle multi (entrée libre) nous transportera dans l’univers de l’artiste Daniel Barow qui crée des animations en direct avec un rétroprojecteur.

Installations, expositions et plus

navire general_credits myriam lambertAux 11 installations et expositions s’ajoute entre autres Navire général de Myriam Lambert, artiste de Québec. Cette installation cinétique présentée à la Maison de la littérature mettra le regardeur face à trois voiles blanches en mouvement, le son produit ponctuera la danse des voiles de bateau. À l’oeuvre seront intégrés une série de textes écrits dans la cadre du Mois Multi. Dans une tout autre esthétique, avec son oeuvre interactive 5NRP Étude Humaine #1, David Tresset invitera le public à se faire tirer le portrait par des robots.

À toute cette programmation s’ajoutent une série d’ateliers et de conférences. C’est ainsi que les musiciens de la ville de Québec seront invités à une longue improvisation avec les membres de ABS (.)Hum et que des élèves du secondaire collaboreront avec les artistes Mickaël Lafontaine et Herman Kolgen afin de créer des micropaysages.

Soirées festives

En plus de lancer le festival lors d’un grand vernissage commun avec Manif d’art, le festival sera clôturé par une grande soirée festive. Sous la gouverne de Claudine Thériault et en collaboration avec Antitube, la soirée Grease Remix : Rebrasser Brillantine se loge entre le karaoké et un visionnement du style Rocky Horror Picture Show. L’artiste et DJ Alexandre Berthier y remixera le film culte, et le public sera convié à venir déguisé et chanter au karaoké les chansons de l’oeuvre cinématographique.

Le 18e Mois Multi est présenté du 2 au 26 février. Le vernissage aura lieu le 18 février à la Salle Multi de Méduse. On pourra se procurer les billets pour les différents spectacles sur lepointdevente.com. Sans contredit, février est un mois qui s’annonce occupé.

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0
Publié dans Arts et Culture

Écrire un commentaire


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.