Jean Cazes Publié le 28 juillet 2016 par | Mis à jour à 06:00

Sherpa : le toit vert d’un immeuble distinctif

Dans la foulée de la multiplication des toits verts en ville, celui de Sherpa se distingue dans le quartier Saint-Roch. Tout comme l’architecture de l’immeuble qui l’abrite.

Sherpa, Espace Galerie.  13 juillet 2016.

Avant la visite du toit végétalisé, la directrice de PECH/SherpaLydia Trahan, a tenu à rappeler que l’immeuble locatif à panneaux colorés du boulevard Charest Est héberge aussi plusieurs volets des services de l’organisme, dont les bureaux se trouvent au rez-de-chaussée.

Avec ses 77 logements sociaux subventionnés pour gens vivant un problème de santé mentale ou artistes, Sherpa, c’est avant tout un concept de “vivre ensemble”, un espace de mixité sociale à multiples fonctions, de solidarité et de mieux-être axé sur la vie citoyenne, la médiation culturelle et l’art social », a ajouté Mme Trahan, décrivant entre autres l’Espace Galerie, lieu d’exposition et de lancement où les passants à l’entrée sont invités à prendre un café. […] »

Le 7e ciel

Le toit vert de l'édifice Sherpa vu du toit des Habitations du Centre multiethnique. 13 juillet 2016.Se joignant à nous pour la visite, Christine Aspiro nous guide sur le fameux toit vert que l’on découvre du côté de la rue Notre-Dame-des-Anges.

« Comme on est au septième étage, les résidents appellent ça le 7e ciel. Et tout ce que vous voyez, c’est de nos mains ! », lance fièrement l’agente culturelle du soutien administratif, tout en précisant que ce petit trésor bien gardé du quartier est le fruit des efforts conjugués de locataires et du coup de pouce d’employés de PECH.

Le gazébo, c’est ce que l’on remarque en premier au sortir de l’ascenseur. Oeuvre de Jean Gagné et de Charles-Élie Gauthier, il est au coeur des aménagements du jardin communautaire qui incluent aussi 13 îlots privés. De plus, un carré de gazon pour les enfants rappelle que des familles résident dans l’immeuble.

Au début, il y a trois ans, le toit n’était pas très accueillant, confie Mme Aspiro. Mais nous souhaitions vraiment que les résidents en profitent ! Sous la supervision d’Hélène Pélissier [agente socioculturelle à la médiation culturelle], on a rallié du monde, formé un comité pour aménager le toit vert et s’occuper du jardin. Une locataire avait une formation en horticulture. […] Aujourd’hui, chacun a une tâche spécifique ! Une fois par semaine, Hélène vient jardiner : les résidents la rejoignent pour planter, désherber, entretenir, faire du compostage. […] Il y a de tout sur notre toit : les fraises dans leurs smart pots déjà prêtes à être récoltées, des fleurs comestibles, des pois, de la rhubarbe, des tomates, des patates, des fines herbes, des bleuets, des oignons, des courges et des concombres. […] Nous avons même six cailles : elles “cacassent” moins que les poules, et elles pondent leurs oeufs entre 14 h 00 et 15 h 00 ! », précise-t-elle avec une pointe d’humour.

La tour Fresk, vue du toit de Sherpa. 13 juillet 2016.Comme l’espace terrasse est en retrait de la corniche de l’immeuble, l’impression de vertige – pour ceux qui en souffrent – en est atténué, même si notre regard porte loin du côté nord ! De leur 7e ciel, les locataires de Sherpa jouissent évidemment d’une vue privilégiée sur une grande partie de Saint-Roch et de Limoilou, comme en témoigne le paysage ci-contre dominé par la nouvelle tour Fresk.

Bâtiment emblématique de Saint-Roch

Sherpa. 13 juillet 2016.Depuis l’été 2013, au même titre que le nouveau gratte-ciel résidentiel sur de la Couronne, Sherpa, avec son toit vert, s’inscrit dans le quartier comme immeuble phare de l’entrée ouest de Saint-Roch.

J’avais fait un suivi régulier de la construction de cette réalisation de Lafond Côté Architectes, objet à l’époque de cet article dans le Portail Constructo où l’auteur décrit en détail les caractéristiques du bâtiment emblématique construit au coût de 16 M $.

Dans un prochain billet, vers la fin de l’été, je visiterai un autre impressionnant toit vert : celui des Habitations du Centre multiethnique de Québec, au premier rang par sa hauteur dans le quartier.

PECH/Sherpa
130, boulevard Charest Est
418 609-0773

À lire aussi : La Nef dévoile les aménagements de Verdir Saint-Roch et l’exposition de La Lanterne.

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0

Écrire un commentaire


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.