Monsaintroch.com Publié le 31 décembre 2016 par | Mis à jour à 06:00

Revue de l’année 2016 à Saint-Roch (2 de 2) : vie économique et communautaire

2015-12-10-rue-saint-joseph-illumination-msr-02

Qu’est-ce qui a retenu l’attention de Saint-Roch – et sur Monsaintroch – en 2016 ? À partir de nos publications, revoyez l’année 2016 dans les différentes sphères de la vie du quartier… et repérez quelques indices de ce que nous réserve 2017 ! Ce second de deux volets survole l’actualité économique et communautaire.

Vie communautaire

Dans la mire

Un de nos billets les plus lus signalait au début janvier le décès de Pierre Bilodeau, qui chantait Claude Dubois au parvis de l’église Saint-Roch, où une plaque commémorative allait lui rendre hommage.

L’arrivée de réfugiés syriens et l’avenir de la clinique de proximité de la coop SABSA, finalement assuré par un partenariat avec le CIUSS, ont fait la manchette plusieurs fois en 2016. L’attention s’est aussi portée sur Lauberivière, notamment pour sa relocalisation annoncée et pour l’ouverture du Réchaud. De son côté, le Squat Basse-Ville reprenait un horaire de 7 jours sur 7, 24 h sur 24.

En août, la fête du quartier Parvis en fête orchestrée par la Table de quartier l’EnGrEnAgE et ses partenaires, repoussait à nouveau ses limites avec de nouvelles collaborations – dont celle fort médiatisée de Crakmédia pour l’activité Pokemon Go.

À la rentrée, la radio communautaire CKIA 88,3 lançait une quotidienne matinale en même temps que sa nouvelle signature visuelle.

2015-06-30-cinema-charest-pano-msrParmi les infrastructures dont le financement municipal-provincial-fédéral s’est confirmé en 2016, un centre communautaire pour Saint-Roch s’est annoncé pour le site de l’ancien Cinéma Charest.

À la croisée des sphères économique et communautaire, une monnaie locale complémentaire s’est développée en cours d’année.

Dans l’action

Lancé à l’été par Kabane, c’est à Saint-Roch que s’est tenu le défi de la Bataille des Bands au profit de la Fondation Groupes Parrains. C’est également dans le quartier qu’ont été soulignés les 10 ans de la fondation de Maman Dion.

En novembre, l’Anti répondait aux plaintes d’un voisin anonyme par l’initiative Nettoyons Saint-Roch, invitant résidents et entreprises à lui emboîter le pas. Une autre invitation était lancée par le collectif Récoltes urbaines, pour freiner le gaspillage des fruits des arbres urbains dès la prochaine saison.

noel2016Plus d’une trentaine de conifères enjolivés par des citoyens, organismes et commerces apparaissaient en décembre lors du concours de décoration de sapins de la SDC avec la Table de quartier l’EnGrEnAgE et le Conseil de quartier de Saint-Roch.

Saint-Roch a été plusieurs fois le théâtre ou une des stations de rassemblements engagés pour conscientiser, sensibiliser, dénoncer, mobiliser. De la Nuit des sans-abri à la grève du communautaire, de la marche du premier mai à la grande Manifestation contre la culture du viol en passant par les Masses critiques cyclistes, le quartier a vu défiler actions et marches, même celle de Joe Roberts pour la cause des itinérants.

À surveiller en 2017 : 

  • une annonce concernant le centre communautaire à venir dans Saint-Roch – avec ou sans YMCA ?;
  • une confirmation du futur emplacement de Lauberivière;
  • la mise en circulation du BLÉ, la Monnaie locale complémentaire.

Économie

Les nouveaux venus

accroL’un de nos articles les plus lus en 2016 annonçait l’ouverture de la boutique Accro cuisines et dépendances des frères Courtemanche-Baril, connus pour l’Intermarché. Son auteure avait signé plus tôt deux autres articles aussi populaires en révélant que La Champagnerie occuperait l’édifice de GM Développement au coin Saint-Joseph Est et Mgr-Gauvreau, puis en dévoilant sa nouvelle façade et l’histoire derrière celle-ci.

Nos lecteurs se sont également rués sur l’annonce en primeur de l’ouverture de Saint-Henri micro-torréfacteur en février.  Dans les mois suivants, Crudessence s’installait dans le local voisin, puis le barbier KRWN  et Croniq Tattoo Studio arrivaient à leur tour sur l’artère commerciale. À l’automne, on guettait l’ouverture du premier bar de e-sport, titre convoité par le Meltdown et le Lvlop. Enfin, NRJ Jeans était le dernier commerce de la rue Saint-Joseph Est à se dévoiler en 2016, tandis que la buvette Le Laurentien prenait déjà ses aises sur Dorchester.

Les mouvements

Durant le premier trimestre de 2016, après sa phase 1 à l’angle Charest-du Pont, Le Camp jetait l’ancre dans l’édifice Fondaction, et on découvrait le réaménagement des locaux de Québec de Rodeo FX, aussi installée à Montréal et Los Angeles. Peu après, Musique Richard Gendreau passait aux mains ontariennes de Long & McQuade.

fredj Galerie RAu printemps, la Barberie dévoilait ses nouvelles installations, tandis que l’Inventaire s’agrandissait en se relocalisant et que La Génératrice emménageait sur Saint-Joseph. Sur Saint-Vallier Est, Fredj reprenait les locaux de Pain et Passion en partenariat avec la Galerie R (Jérôme Rochette), tandis que La Cuisine planifiait son 10e anniversaire et les Salons d’Edgar, leur 20e.

Durant l’été, Méchoui Marrakech a quitté son local pour celui autrefois occupé par Jef Poissonnerie et La Revanche a agrandi ses espaces. À la même période, l’édifice Beenox voyait arriver Kronos et Hookt. Le Cube prenait quant à lui de l’expansion dans Saint-Roch avec de nouveaux espaces de coworking à l’angle Saint-Anselme-Saint-Joseph Est.

Sa propriétaire partie relever de nouveaux défis, Om Prana devenait Ness, recentré sur le volet restauration.

Les départs

Certains départs on fait du bruit, comme les adieux du Versa sur les réseaux sociaux. C’est aussi par les réseaux sociaux que Si les objets pouvaient parler a annoncé sa mise en vente lors du vendredi fou.

Bruyant sur d’autres tribunes, le départ de la lingerie Flirt a contrasté avec ceux de Dubuc, parti discrètement, et d’un bar qui avait été une institution de Saint-Roch : le Tonneau.

À surveiller en 2017 :

  • le restaurant Battuto à l’angle Langelier-Christophe-Colomb Est (auparavant Chez Ruth), ouvert depuis hier;
  • les développements du projet d’épicerie vrac / zéro déchet;
  • les locaux autrefois occupés par Dose Café (Charest Est) et Méchoui Marrakech (Saint-Joseph Est);
  • le départ de MEC et l’avenir de son grand local.

Lire la 1re partie de la Revue de l’année 2016 : urbanisme et vie culturelle

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0

Écrire un commentaire


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.